Login
blog > makegames > EA veux tout manger

EA veux tout manger

Posté par : Seb - Le Mardi 18 Mars 2008 à 19:07


La rumeur ne cesse de tourner sur internet, et même si pour l'instant rien n'est joué l'affaire pourrait avoir de grandes répercutions sur le monde du jeu vidéo.


Pourquoi Electronic Arts veut dominer le marché ?

Sans doute mécontent de s'être fait voler la place de leader du marché par Vivendi Games (depuis le rachat de Activision / Blizzard), EA ne cache plus ses intentions pour reprendre sa position de leader.


Petit à petit le géant américain s'est forgé une solide base en rachetant un à un les "petits" studios concurrents. En récupérant leurs franchises à succès, l'éditeur américain s'offrait une main mise  sur toutes les poules aux oeufs d'or qu'il pouvait s'offrir.


Pourtant l'année dernière certains déclarations des responsables s'opposaient à cette vision monopolistique, et dénonçaient le rachat à outrance des petits studios, qui risque à terme de tuer la créativité et l'originalité.

Pour preuve, en 2005 sur 26 jeux sortis de ses studios, EA aurait fourni 25 suites !


En ce début d'année deux affaires sortent du lot et attirent mon attention : Ubisoft et Take Two.


Le cas Ubisoft

En fin d'année 2007 EA avait sorti les crocs en direction d'Ubisoft.

La société française allait juste sortir sa grosse licence "Assassin's Creed". EA avait alors augmenté massivement son implication dans le capital de l'éditeur mais le succès du jeu sur XBox 360 et PS3 a permis à Ubisoft de respirer quelque temps.


Malheureusement il en faudra plus pour calmer les ardeurs du géant EA, de nouveaux signes montrent son intérêt grandissant pour l'un des seuls studios importants indépendant restant.


Jusqu'à quand Altair et Rayman pourront résister aux Sims et autres superproductions ?


Le cas Take Two

Dans le cas de Take Two la prise de position d'EA est beaucoup plus tranchée.


Après une offre publique officielle de rachat en début d'année refusée pour son côté "opportuniste", EA a enfoncé le clou en lançant une OPA sur son concurrent à hauteur de 2 Milliards d'euros. Concrètement, EA propose de racheter une à une les parts des actionnaires contre l'avis des responsables de Take Two.


On savait l'éditeur de GTA en difficultés, mais la sortie de GTA IV, attendu comme le jeu de l'année par des millions de joueurs et spécialistes à travers le monde, devait leur permettre de remonter la pente. Malheureusement EA n'en restera visiblement pas là et le rouleau compresseur pourrait bien leur passer par dessus la tête d'ici au 11 avril, date d'expiration de l'offre.


Coup de gueule !

Pourquoi coup de gueule ? Parce qu'aujourd'hui la petite goutte d'eau qui fait déborder le vase c'est le dépot des noms de domaines "eatake2.com" et "eaubisoft.com". Comme si tout était joué, comme si rien ne pouvait leur échaper.

Le jeu vidéo n'est pas une marchandise, en tout cas pas encore. L'argent a pu corrompre le cinéma, en étouffant le marché de ses productions indigestes à gros budget et sans fond. Comment protéger le jeu vidéo de ces dérives ?
Certes Ubisoft et Take Two n'ont rien de "petits studios indépendants", mais ils existent en leur nom et permettent à des conceptions originales de cet univers d'exister. EA serait-il capable de proposer un titre aussi polémique que GTA ?


En laissant la main mise à EA sur ces deux acteurs majeurs du secteur, nous entrerons encore un peu plus dans un univers bipolaire, où la majorité des sorties commerciales seront issues d'Electronic Arts ou de Vivendi Games.


Non à la publicité In-Game

J'en ai déjà parlé à de multiples reprises, je pense que la publicité in-game est un bon point pour la démocratisation du jeu. Mais seulement si cette publicité est justifiée par une gratuité ou une forte baisse du prix de vente.


Aujourd'hui EA annonce avoir signé un contrat avec la société Massive de Microsoft, spécialiste de la publicité in-game. Les prochains Madden, NBA Live, NASCAR, Need For Speed et même le dernier Burnout sorti devrait se voir rempli de publicité dans sa prochaine mise à jour.


L'arrivée des consoles "next-gen" avait lancé le débat chez les éditeurs, pour lesquels les coûts de développement ont parait-il explosé. Pourtant à chaque nouvelle génération c'est la même histoire, et à chaque nouvelle génération le marché explose, permettant d'engendrer encore plus de bénéfices en multipliant les ventes grâce aux nombreux supports.


Je suis bien attristé de voir la direction que prennent ces éditeurs, nos jeux vidéo ne sont pas des espaces de pub, le level design ne doit pas être conçu en termes marketing pour que le joueur voit telle ou telle marque à un moment précis du jeu. La publicité ou les ventes de boîtes, mais pas les deux s'il vous plait. Les joueurs ne sont pas de bêtes consommateurs prêts à ingurgiter bêtement vos messages subliminaux (ou pas).


De faibles espoirs

Bien sûr ce billet ne fera pas mouche et ma bouteille lancée à la mer n'atteindra sûrement jamais leurs oreilles. Quand bien même elle y parviendrait, leurs esprits égoistes et gouvernés par le monde de l'argent ne sauraient le comprendre.


Pourtant je garde espoir de voir ces deux sociétés, et les nombreuses autres qui subsistent encore (pour combien de temps), demeurer indépendantes et libres de leurs choix, de leurs créations et de leurs publications.


Dans le pire des cas, après les cerises / crack pour se passer du CD à chaque lancement d'un jeu, après les émulateurs de CD/DVD qui contournent les protections insupportables, peut-être que la prochaine arme des "pirates" sera le hack anti-pub ? Un patch pour supprimer les messages indésirables de vos jeux préférés, achetés en tout légalité mais bourrés de saletés que vous ne sauriez voir.


Hackers de la planète, êtes vous prêt à effacer ces manipulateurs de neurones ?


Make Games ! Not War !







Commentaires 2 commentaires

Tonio le 19 Mars 2008 à 0:32

Mouwahahaha putains d'américains à la noix, putain de capitalistes à deux balles...
Je pense que y'a pas grand chose à ajouter. Même si je ne joue pratiquement jamais, je pense qu'il y a des raisons de s'inquiéter. A quand la super pub de "calgonit super pro anti-tout" quand on achète un lave vaisselle dans les sims...

farwarx le 19 Mars 2008 à 9:41

Pire! Dans les Sims, imagine devoir regarder la TV avec les pubs pour choisir ton lave vaisselle!!! Ou alors qu'il y est des représentants qui viennent te vendre des produits! Ou même en pleine course dans TOCA, un coupure pub!
Mais c'est vraiment l'halu! Je sors d'une conférence sur les jeux libre, je ne vois plus que cette voie....



.laisser un commentaire




Codes html interdits. Les liens sont convertis automatiquement.

Réalisation

Code & Design : Sébastien Cardona

Page générée en : 0.046495s