Login
blog > psykopat > Kookyoo plagié ! Que faire contre la copie de son contenu ?

Kookyoo plagié ! Que faire contre la copie de son contenu ?

Posté par : Seb - Le Mercredi 26 Novembre 2008 à 17:11

Les pirates ! De vils personnages ont entrepris de piller notre repère pour booster leur site grâce aux superbes articles postés sur Kookyoo.net. Qu'à celà ne tienne, votre capitaine est là pour vous rappeller les consignes d'usage et quelques méthode pour éviter de se faire copier son site.


Il existe sur le net de nombreux sites portails, comme wikio ou paperblog qui relaient les articles des membres dans leurs lignes. Ces sites ne parcourent pas le web par eux même et seul les webmaster qui en ont fait la demande figurent dans les pages. Il est donc très facile de les retirer si leurs pages sont mieux référencées que vos propres articles.

En revanche il arrive parfois que certains individus osent voler votre contenu pour le mettre à disposition sur leur propre site. Si la source n'est même pas citée dans l'article copié vous êtes tout à fait en droit de demander le retrait de la/les pages concernées. Le site copie vole vos écrits pour utiliser votre travail et en faire profiter son référencement, à vos dépends. Si vous ne voulez pas voir vos publications profiter à d'autres il faut agir, et vite.


Comment faire ?

Commencez avant tout par contacter le responsable du site, un formulaire est souvent à disposition des utilisateurs pour contacter le prétendu auteur. Il vaut mieux rappeller les faits à la personne et lui proposer un arrangement à l'amiable qui sera profitable à tout le monde.


Si aucun formulaire n'est disponible pas de panique, le blog est sans doute hébergé sur un nom de domaine, il a donc obligatoirement un propriétaire. Le "whois" est une commande très pratique qui permet de connaître les informations sur un domaine, nous allons l'utiliser pour remonter jusqu'au propriétaire du domaine. Un nom et une adresse email devraient être disponibles dans le champ "owner-email". C'est à cette adresse que vous allez pouvoir écrire, en précisant le site concerné, les pages en question et tous les détails qui peuvent permettre d'identifier le problème, le propriétaire du domaine n'étant pas forcément le webmaster.



Dans l'attente d'une réponse il vous reste deux choses à faire. Premièrement poster un commentaire sur le dernier billet du site en question, attirez l'attention du webmaster sur le problème dans une vitrine publique visible par tout le monde reste encore le meilleur moyen de le pousser à vous répondre rapidement. Restez polis les insultes ne serviront qu'à vous discréditer.

Ensuite si la quantité de contenu plagié est importante, comme c'est le cas dans l'affaire qui m'a poussé à faire ce billet, cherchez si vous êtes les seules victimes, et contactez le cas échéant les autres sites copiés. Vous aurez alors plus de poids pour présenter vos réclamations par la suite.


Informer Google du plagiat

Qu'il s'agisse de spam, plagiat, manipulation de données ... les sites qui tentent de tricher par une méthode quelconque doivent être signalés à Google. Pour ce faire rendez-vous dans l'interface des outils pour les webmaster google : www.google.com/webmasters/tools

Cliquez sur "Signaler un spam dans notre index" et précisez les pages incriminées ainsi que votre site source.



En l'absence de réponse ?

Si le propriétaire du site ou du domaine ne prend pas la peine de répondre sous quelques jours, il ne reste plus qu'à faire usage de la force et lui péter son serveur contacter son hébergeur pour signaler le contenu illicite. La plupart des hébergeurs même étrangers ont une charte que le client a accepté en signant son contrat. Parmis les clauses qui peuvent entraîner la résiliation d'un contrat figure généralement le non respect des lois et donc les abus liés aux droits d'auteurs. Si vous avez réuni suffisament de preuves et éventuellement d'autres victimes envoyez une réclamation avec demande de fermeture à l'hébergeur.


Comment connaître l'hébergeur ?

Ici encore, c'est le whois qui vous viendra en aide. Un site est forcément hébergé sur un domaine et avec une ip. Généralement l'hébergeur fournit le service DNS pour ses clients, remontez dans le whois jusqu'à l'adresse des DNS et visitez le nom de domaine, vous devriez y trouver les informations de contact.


Si le whois n'est pas suffisament précis (il dépend des types d'extensions et du pays de l'hébergeur) vous pouvez encore chercher plus loin est effectuer un traceroute. Sous windows ouvrez une console ms-dos et tapez la commande :

#tracert domainecible.tld

En lisant les différents routeurs traversés par votre requête vous pourrez trouver le domaine auquel l'adresse IP est ratachée. Sous linux utilisez "traceroute" avec la même syntaxe.



Voilà, j'espère que ce petit article écrit sur le vif permettra d'aider ceux qui sont victimes de copie. Je remercie Chris qui m'a signalé le problème, et tant qu'à faire je vous invite à lui rendre visite sur son blog d'ailleurs intéressant sur le webdesign, mais pas que ça ;)


ps : Ne donnez jamais l'adresse du site qui vous copie dans vos articles, ce serait pour lui une occasion de plus de grimper dans le référencement google. Je ne donnerais donc pas l'adresse du site en question.







Commentaires 17 commentaires

farwarx le 26 Novembre 2008 à 17:43

Et si Kookyoo passé sous licence?
Reste à choisir la licence, mais la Creative Common semblerai la plus adaptée.
Ça n'empêche pas le plagia mais au moins ça permet d'avoir un appuis.

Seb le 26 Novembre 2008 à 19:01

On en avait parlé justement tous les deux, de la possibilité de passer les dossiers sous licence Creative Common pour permettre d'encadrer plus clairement leur utilisation.
Quoi qu'il en soit, on nous vole nos recettes ! Pirates !

farwarx le 26 Novembre 2008 à 19:11

Attendre qu'un metaexploit sorte pour la version du site ou est hébergé le plagiat et .... non pas bien!!!
Mail la personne concerné pour rectifier (ajout de la source).
Et si pas de rep, poster un commentaire avec l'adresse originale du post et déplorer les agissements, condamner le plagieur etc....
Ou alors faire télécharger via plusieurs allopass les dossiers en pdf qui s'autodétruisent avec pleins de DRM ;)

Seb le 26 Novembre 2008 à 19:32

Mail c'est déjà fait, mais "Fabien Barthez" me semble être un nom bidon je sais pas pourquoi. Un site hébergé en Turquie également c'est pas commun pour un webmaster de ce nom qui parle français. Enfin bref, on verra bien.

ol le 26 Novembre 2008 à 20:18

"C'est du vol et du plagiat ! J'aime pas trop les voleurs et... les **** ** *****..."

Damien le 26 Novembre 2008 à 20:23

Le net c'est comme la vie, peuplé de merdeux qui savent rien faire d'autre que copié et imaginé qu'ils sont très forts.

On fait une virée en Turquie et on lui casse la tête ... Eta-Damn est dans le "bon" etat d'esprit et je commence a le comprendre.

farwarx le 26 Novembre 2008 à 21:04

Damien, tu sais, ce n'est pas parce que le serveur est en Turquie que le newbie l'est!

Mais je suis d'accord pour le passer à savon ou à tabac ou les deux. Mais dans une ruelle sombre! (faut pas se faire choper par une vidéo youtube!)

Damien le 27 Novembre 2008 à 19:48

Ouai mais ca fait une excuse pour allé en Turquie, l'alcool, le tabac et les femmes coutent moins (on a pas droit aux femmes nous mais donc que les 2 premiers).

Sinon, tu nous tien au courant si tu trouve une solution stp Psykookykoo.

MarieBo le 12 Septembre 2009 à 2:24

VOL DE CONTENU ET PILLAGE DE BLOG

Du contenu de ma famille de blogs sur la diététique et la gestion du poids a été volé à 3 reprises depuis mai 2009, et les 2 premières fois c'était par la même personne ! Le 3e énergumène qui a tenté le coup était un ami du premier. On parle d'une quinzaine d'articles à chaque tentative. Pénible!

J'avoue que dans mon cas, il s'agissait de néophytes qui voulaient faire des ¤¤¤ facilement avec Adsense sans se casser la tête, mais si je ne m'en étais pas rendu compte dès le début à chaque fois, la majeure partie du contenu de mes blogs seraient maintenant sur le leur i.e près de 300 articles.

C'est très important de réagir rapidement. Parfois celui qui copie votre blog ignore votre demande de retirer vos articles. Dans le cas de petits blogs comme les miens, si vous devez faire une plainte aux administrateurs de la plate-forme où le contenu de votre blog est copié, vous devrez faire la liste complète de tous les url d'articles copiés en parallèle avec les url de vos articles originaux.

Ultimement, si vous devez faire une plainte à Google Adsense, les exigences sont les mêmes. Quelle perte de temps !

Pour ma part, ce qui m’aide à prévenir le vol de contenu, c’est l'inscription sur Alertes Google pour être avertie de l'utilisation qui est faite de mes mots-clés sur le Web.

Pour les blogueurs néophytes qui ne sont pas familiers avec la manipulation du code HTML, (geeks s’abstenir) je propose une méthode étape par étape pour installer un code qui empêche de copier-coller le contenu de votre blog sur Blogger ou encore, d’en faire une copie PDF.

L’article: "Stop au Vol de Contenu et au Pillage de Blog" est ici: http://astucesinternet101.blogspot.com/2009/09/astuces-internet-101-stop-vol-de.html

Vos commentaires sont les bienvenus.
MarieBo

farwarx le 12 Septembre 2009 à 12:51

Salut MarieBo,
Ton astuce est sans doute bien pour les 'newbies', les débutants en informatique, mais tout ce que tu vois sur le net, tu peux le copier ou l'imprimer (en pdf).
Pour ma part, il ne m'a fallu que quelques secondes pour copier le contenu de ton article (éditeur de texte) et l'imprimer en pdf.
De plus, il suffit d'afficher le code source et de le sauvegarder en html pour avoir une page identique à la tienne.
Cela rebutera les plus fainéant, mais cela ne fera rien contre quelqu'un qui s'y connait.

Je suis contre les vols de contenu, mais pour avoir un vrai appuis juridique, je te conseille les licences.

Cdt,
Farwarx.

MarieBo le 12 Septembre 2009 à 17:40

@ Farwarx

Merci pour cette précision. Je ne suis pas certaine que le genre de voleurs de contenu auxquels j'ai eu affaire sachent comment s'y prendre pour parvenir à contourner ce petit code protecteur.

Si on veut copier mes articles, j'aime autant leur compliquer la tâche un peu et bien sûr je reste sur mes gardes.

referencement le 06 Avril 2010 à 12:03

J'ai le meme probleme depuis 1 an, vol de contenu, de titres, de code sources, mes services, mes prix, tout y est passé. courriers, mise en demeure, 5 constats d'huissiers, plainte pour utilisation de marque déposé, contrefaçon de marque, procces au tribunal de commerce...
Rien n'y à fait ! Ca continue encore, elle à copié le site en quasi totalité de la majeure partie des a

Seb le 06 Avril 2010 à 12:05

Si la justice ne fait rien, il reste toujours la solution de contacter directement l'hébergeur, ou s'arranger pour que son serveur tombe en panne. Après bien sûr, reste à savoir si le préjudice subit mérite tout cet effort.

referencement le 06 Avril 2010 à 12:12

J'ai le meme probleme depuis plus d'un an:
vol de contenu et code source, titres, descriptions, mes services, mes tarifs (nous sommes une sarl et elle une auto entrepreneuse) courriers, mise en demeure apres 5 constats d'huissiers, deux plaintes (une au pénal car nous sommes propriétaire de la marque déposé) une au commerce, car nous avons donnés les droits d'exploitation de la license à notre société (enregistré a l'inpi et contrats de license enregistré également) utilisation de marque, contrefaçon de marque, procces, rien n'y à fait. Elle à copié les plus grosses société de référencement, tout les gros groupes de presse sans rien citer, tout les articles de referencement (à raison de 1 à 4 / jour, on à prevenu tout le monde, rien n'y à fait, meme les gros groupe on laissé faire ! Et cette personne donne en plus des cours de droits sur internet (en reprenant les articles mots pour mots et fautes d'orthographes sans citer les sources. Chaque fois qu'il y a conclusion, son avocate demande des delais pour etudier les pieces et réfute, je produit de nouvelles pieces que mon avocat doit etudier (au passage je lache 4000 euros a chaque fois pour depassement d'honoraires) et ça continu de trainer, et pendant ce temps, je travaille pas (ou pour elle, car des que je change un truc, il est immédiatement repris et mes veilles sont juste la désormais pour la surveiller... Alors dans ce cas la, comment faire pour en finir une fois pour toute, vu que toutes les solutions ont déja été mises en oeuvre? Merci d'avance si vous avez une piste...

Seb le 06 Avril 2010 à 13:14

Il y aurait bien une solution pour au moins lui compliquer le travail mais ce serait un peu pénible à mettre en place car celà demande des connaissances techniques et une surveillance de tous les jours. La personne qui vous dérange navigue forcément sur votre site, soit pour faire un copié-collé manuel, soit directement via un script. Il vous faudrait pouvoir isoler son adresse IP de connexion et l'interdire tout simplement.

Une autre méthode pour ralentir son plagiat serait d'incruster dans votre texte des paragraphes de crédits "TEXTE écrit par xxxx pour le site xxxxxx.xxx, et dérobé sur ce site, merci de le signaler ...". Lequel champ de texte aura un style css masqué (display:none;visibilité:hidden;) sur votre site, mais sera clairement visible sur tout site où votre texte serait copié.

Enfin si rien n'y fait, à part faire tomber son serveur ou payer quelqu'un pour le détruire (malheureusement ce sera sans doute moins onéreux qu'un avocat au final ... c'est dire dans quel monde nous vivons).

Avez vous contacté directement son hébergeur pour demander la cessation du contrat ? Tous les hébergeurs, au moins en France, se réservent le droite de couper un client si les conditions du contrat ne sont pas respectées, le plagiat doit rentrer dans les conditions d'annulation du contrat.

referencement le 06 Avril 2010 à 13:28

j'ai bien une veille concurentielle sur elle qui detecte chaque mot, lien ou image changé ou ajouté, j'ai bien contacté ovh, rien ,'n'y à fait, google aussi, pareil pas de réponses, sinon, j'ai un bon avocat, mais ça traine et donc engage des frais. je peut pas non plus mettre des alertes cités ci dessus sur mes sites commerciaux (bien que je commence à crypter les contenus, mais c'est une charge de travail supplémentaire. et comme je dit, meme les plus gros groupe ont étés prévenus et ceux ci ne feront rien (bravo, quel exemple, ils ne protegent meme pas les articles de leurs correspondants meme avec des services juridiques hors de prix) bref, il ne me reste plus qu'a attendre l'issue du procces, et le cas echéant creer un blog et faire du buzz en attirant l'attention au max (mais ça fera encore du temps perdu et pendant ce temps, je ne travaille pas, ou je doit doubler mes heures, mais bon, je suis déja à 7j/7j donc difficile de faire mieux) merci de la réponse en tout cas...

Seb le 06 Avril 2010 à 13:44

Essayez de mettre en place un filtre IP, ça sera au moins l'occasion de lui compliquer la tâche. Une fois l'adresse du client identifiée, une simple ligne dans la configuration Apache (via un .htaccess sinon) permet de bloquer complètement toute connexion de la personne. A défaut de mieux, ça sera déjà ça de retard pour ses prochains plagiats.

Bon courage.



.laisser un commentaire




Codes html interdits. Les liens sont convertis automatiquement.

Réalisation

Code & Design : Sébastien Cardona

Page générée en : 0.011594s