Login
blog > psykopat > [Test] Forza Motorsport 3

[Test] Forza Motorsport 3

Posté par : Seb - Le Mardi 3 Novembre 2009 à 13:13

Depuis que j'ai reçu le jeu de course automobile pondu par Turn10, mes heures de temps libre sont rarement très éloignées de ma manette de XBox 360. Forza Motorsport 3 est pour moi une très bonne surprise, même si je l'ai acheté avant tout pour patienter en attendant le chef d'oeuvre nippon que je ne citerais pas, ce jeu là a une sacré saveur et croyez moi, il vaut le détour.


Forza 3 dispose d'un mode photo qui permet à n'importe quel moment de prendre une photo de la scène sous n'importe quel angle (ou presque), j'ai donc décidé d'illustrer cet article uniquement avec des images tirées de ce mode.



Bien sous tous rapports

Graphiquement Forza Motorsport 3 est on ne peut plus propre. Même si l'on peut regretter qu'il ne soit qu'une évolution d'un point de vue technique du moteur graphique de Forza 2, le travail accompli est assez impressionant et le rendu des véhicules tout à fait honnête. Pour les décors c'est un peu plus délicat, disons simplement que je ne suis pas fan du parti pris très coloré de Forza, mais tout ça n'est qu'une question de goûts.


Ce qui est plaisant dès le premier abord dans ce titre, c'est l'interface épurée et simple des menus du jeu. Les graphistes se sont bien gardés de nous pourrir l'interface avec des visuels encombrants et la sobriété des menus est un réel luxe auquel on n'est plus vraiment habitué, personellement j'adhère. En revanche vous aurez très probablement des envies de meurtre lors de vos premières heures puisque Microsoft a eu la bonne idée de localiser même les indications vocales dans les menus. Sauf que la voix du présentateur est insupportable et il est tout simplement impossible de désactiver ces commentaires (aaaargh!).


La carrière se décompose en plusieurs parties. Tout d'abord un certain nombre de saisons de championnat du monde toute les deux semaines, et entre chacune de ces manches vous pourrez participer à un tournoi parmis les trois qui vous seront proposés. Un shéma assez classique qui vous récompense en fonction de vos résultats en vous débloquant l'accès à de nouvelles compétitions. Je regrette une seule absence : le menu voitures, qui permet d'acheter ou personnaliser ses bolides, ne figure pas dans cette partie du jeu et il faut revennir encore deux crans en arrière. Pas très grave mais niveau ergonomie on s'y perd un peu tout de même.


Bref vous l'aurez compris, Forza 3 est un jeu qui présente bien, mais qu'en est-il des sensations ?



3, 2, 1 ... Partez !

Si Turn10 a mis l'accent sur son moteur physique nouvelle génération et sa gestion détaillée de la physique, de ce que je peux en juger aujourd'hui il est certain que ce nouvel épisode est plus réaliste. Non bien sûr pour les joueurs qui cochent toutes les assistances celà n'aura pas un grand impact sur leur ressenti de jeu, mais dès lors que l'on décoche quelques options stratégiques, le jeu change. Au delà des points supplémentaires (une difficulté accrue augmente vos bonus de fin de course) c'est tout le gameplay qui change. Les différents véhicules font clairement ressentir leurs caractéristiques et même si je n'y ai pas retrouvé le même plaisir que dans Gran Turismo 5, certaines courses sont d'une intensité rare, un vrai régal !



Je n'ai pas encore pu tester tous les modes de jeu (drift ?) , mais à mesure que la carrière progresse la progression se ralenti heureusement pour permettre au joueur de goûter aux différents types de courses. Si j'ai été d'abord surpris par le départ en tonerre de la carrière qui zappe rapidement les petits véhicules, je suis ravis de voir que ce n'est qu'un parti pris des développeurs pour nous faire entrer dans le vif du sujet : les vrais bolides.

L'équilibre semble finalement bien trouvé et le jeu n'est finalement pas si facile qu'il le laissait supposer de prime abord. Je regrette simplement deux détails qui tuent un peu le gameplay :

 

  • Le rembobinage : initié par Codemasters dans ses jeux (Grid, DiRT), cette fonction permet de revennir en arrière après un gros crash. Le concept est génial mais le fait que le nombre de retour en arrière soit illimité casse l'intérêt du jeu, il ne reste plus qu'à se forcer à s'en passer sinon les victoires n'ont plus la même saveur.
  • Le mode "optimisation automatique" : cette fonction vous est proposée pour faire les modifications mécaniques sur votre véhicule avant d'entamer une nouvelle série de courses. Ceci est parfait pour les novices mais malheureusement les véhicules contre lesquels vous allez courrir eux ne sont pas plafonnés au même niveau que vous, ils ont généralement un indice de performances nettement en dessous du maximum. Cette option vous procure donc en général une voiture nettement au dessus du lot et là encore la difficulté en prend un coup. On se retrouve du coup souvent à faire une course en mode "contre la montre" histoire de rajouter du piquant. Dommage.



Une chose est sûre, si vous êtes fan de jeu de course Forza Motorsport 3 est un "Must have" de la XBox 360. Pour ma part je suis très satisfait de cet achat et je viens de me commander un abonnement Gold pour tester les fonctionnalités en ligne du titre, peut-être l'occasion d'un prochain billet.







Commentaires 2 commentaires

duduffe le 11 Novembre 2009 à 22:38

Moi j'ai particulièrement apprécié la possibilité de jouer en quasi arcade sur le mode facile tandis que le mode plus dur est de la simulation pure.
Il est graphiquement splendide et très agréable à jouer.

Seb le 11 Novembre 2009 à 22:56

C'est vrai que la différence de gameplay avec et sans assistances et vraiment importante. Perso j'ai enlevé toutes les aides (sauf l'embrayage sinon à la manette c'est difficile ^^) et je le trouve génial, mais en arcade j'aurais sans doute beaucoup moins apprécié. C'est bien de permettre à chacun d'affiner ses sensations de jeux selon ses goûts.



.laisser un commentaire




Codes html interdits. Les liens sont convertis automatiquement.

Réalisation

Code & Design : Sébastien Cardona

Page générée en : 0.048331s