Login
blog > psykopat > Free Music Zilla pompe les sites de musique en ligne

Free Music Zilla pompe les sites de musique en ligne

Posté par : Seb - Le Vendredi 4 Janvier 2008 à 19:08

Les sites de musique en ligne sont de plus en plus courants sur la toile. Financés par la publoicité en ligne ils reversent les droits d'auteurs aux maisons de disques et tout le monde est (plus ou moins) content. Malheureusement malgré les nombreuses pressions faites par les majors sur ces sites, il y a toujours différentes méthodes permettant aux visiteurs peu scrupuleux de télécharger les fichiers musicaux pour les rappatrier sur leur disque dur.


Le dernier en date est parti pour faire beaucoup de bruit, il s'agit de Free Music Zilla. Un simple petit utilitaire testé par la rédaction de PC Inpact, et qui permet de télécharger toutes les musiques de Deezer, Radioblog, Last.fm Pandora, MySpace, iMEEM, eSnips, Mog, iJigg ...

 

Pour Deezer les fichiers portent une extension ".php" mais il suffit de les renommer pour utiliser ces mp3 naturellement. Le plus surprenant vient du fait que les majors avaient forcé Deezer à réduire l'échantillonage de ses morceaux justement pour prévenir ce genre de manipulations, mais les auteurs de l'article ont tout de même récupéré des MP3 encodés en 320 Kb/s.


Si vous êtes curieux c'est par ici que ça se passe : Voir l'article sur PC Inpact


ps : Evidement l'usage de ce logiciel devrait entrer dans le cadre des dernières lois, comme système de contournement des sécurités. Mesurez donc les risques encourus si vous l'utilisez, il n'est pas impossible que certains sites prennent la peine d'enregistrer les IP des utilisateurs utilisant ce logiciel.

 

ps2 : A première vue le logiciel fonctionne simplement en récupérer les fichiers du cache de votre navigateur vers la destination de votre choix. Concrètement il ne télécharge pas les morceaux pour vous, il intercepte ce que télécharge le navigateur pour en isoler le fichier choisi. Dans l'immédiat je pense que les contre mesures risquent de mettre du temps à arriver puisque rien dans le contenu d'une page web ne pourra empêcher le fonctionnement de ce type de logiciel espion. De plus une alternative basée sur le cryptage ne ferait qu'alourdir le site, ralentir les performances. Enfin ce genre de mesure aurait aussi un impact sur l'image des sites et n'aurait qu'un effet dissuasif puisque les communications cryptées pour le public n'ont qu'une durée de confidentialité toute relative.







Réalisation

Code & Design : Sébastien Cardona

Page générée en : 0.026967s