Login
blog > psykopat > Portal : Le test

Portal : Le test

Posté par : Seb - Le Jeudi 11 Octobre 2007 à 19:40


Le pack "Orange Box" était attendu de tous les fans de Valve et de Gordon Freeman depuis un moment. Disponible depuis quelques jours au pré-téléchargement ce n'est que depuis hier (10 octobre aux US) que les titres sont activés.

Je vais ce soir m'attarder sur LA grosse nouveauté de ce pack, à savoir Portal. C'est le principe même du jeu qui est novateur puisqu'ici vous ne rencontrerez que peu (ou pas) d'ennemis, armé d'un générateur de portail, votre plus grand atout ne sera plus ici votre précision ou rapidité de tir ... mais plutôt votre sens de la logique. Un FPS pas comme les autres donc, c'est pourquoi j'ai décidé de vous en parler plus amplement. Portal le test , c'est parti !


Basé sur le moteur vu, revu et corrigé d'Half-Life 2 (le moteur Source de Valve), Portal ne se distingue pas trop des autres jeux par son interface on ne peux plus classique. Autant se lancer dans le vif du sujet directement.
Le jeu débute dans une espèce de cellule futuriste, pas de barreaux mais plutôt des espèces de vitres, vous vous réveillez d'une sorte d'incubateur, des WC et un afficheur digital font partie du mobilier.
C'est alors qu'une voix féminine et robotique, très métalique (peut-être même trop puisqu'il est parfois difficile de comprendre ce qu'elle raconte) qui vous guide jusqu'à la sortie, vous allez participer à une série de tests.


Pour commencer vous aurez droit à quelques essais "à la main", qui vous demanderont de déplacer un objet d'un point à un autre, afin d'actionner un levier et ouvrir une porte. Quelques secondes plus tard vous vous trouvez enfin face à l'objet tant convoité : le "portal gun".

Vous voilà au coeur du jeu. Les premiers niveaux sont une simple mise en bouche, une sorte de didacticiel à peine déguisé pour vous enseigner les multiples propriétés de l'appareil et surtout ses applications possible.


Les premières épreuves vous font surtout déplacer des objets, ou sauter à travail un portail que vous devez placer, la destination étant fixée à l'avance. Bref le joueur reste guidé et il n'existe à chaque cas qu'une seule solution possible.
Des indications sont même disséminé dans les niveaux lorsqu'il faut agir en plusieurs étapes.Ce n'est qu'un peu plus tard que vous obtenez la deuxième partie du gun, qui vous autorise enfin à placer les deux parties du portail. Placez le départ d'un clic droit, l'arrivée d'un clic gauche (ou inversement c'est sans importance), et admirez le résultat. Vous pourrez partir dans une boucle infinie, ou utiliser intelligemment votre appareil pour déjouer les tourelles de défenses et autres obstacles sur votre chemin.



De temps à autre la voix synthétique qui vous suit partout se risquera à quelques tentatives d'humour. Je dis bien tentatives parce que ... sans rien dévoiler de l'histoire, soit cette voix est vraiment peu douée, soit les développeurs n'ont aucun humour, ou tout simplement la traduction française de la voix est bidon (il faudrait refaire l'histoire en VO). Bref les informations distillées tout au long du jeu par la voix sont d'une bien maigre utilité, préférez plutôt vous référer éventuellement aux panneaux qui précèdent chaque niveau.


Bon je reconnais je suis un peu dur, mais vous comprendrez plus tard (en jouant) pourquoi je lui en veux tant à cette petite voix ... vous n'avez pas trouvé qu'elle a un tempérament bizarre tout de même ? Si les 17 premiers niveaux de Portal finissent par paraître monotones tant ils sont simples et répétifs, le 18 ème demande enfin un peu de réflexes en plus de la réflexion et le 19 ...


Et c'est tant mieux, c'est même bien heureux, parce qu'à la fin du 18ème niveau on commence à se dire que ça aurait été bien d'en avoir un peu pour son argent. Pour tout dire les 18 premiers niveaux se bouclent à eux seuls en moins de 2h, pour quelqu'un qui n'a jamais jamais joué. Tout est hyper linéaire et le joueur n'a pas d'autre choix que de suivre celui qui est imposé. Et on ne peux pas dire que les niveaux se distinguent par leur originalité, les décors sont monotones, les tons gris omniprésents et les énigmes finissent par s'enchainer avec autant de finesse qu'un sketch de Jean-Marie Bigard. Mais finalement la suite est un peu plus surprenante (encore que ... je vous avais prévenu hein).

Soudain le ton s'assombrit, vous prenez conscience que votre triste existence pourrait bien arriver à son terme bien plus rapidement que prévu. Vous révéler le 19 ème niveau serait à mon avis d'aussi mauvais goût que si je vous racontais la fin du dernier Harry Potter, de 99F, de Fight Club ... bref je vous laisse la surprise.


Les graphismes :
Sans être sublime Portal profite du moteur d'HL2, avec le HDR et quelques petits détails qui ne feront pas forcément la différence. L'important c'est que le jeu tournera sur à peu près toutes les machines du moment sans être laid.

Le gameplay :
Efficace ! Classique dans la maniabilité, le gameplay est excellent et vous laisse vous plonger corps et âme dans le jeu, sans vous soucier trop de votre ensemble clavier/souris. On regrettera peut-être que tout le jeu ne se passe qu'avec une seule arme ...

Durée de vie :
2h30 ... c'est en tout cas le maximum qu'il faudra compter pour le mode solo. Voilà sans doute LE défaut de Portal. A part quelques niveaux bonus qui viendront relever le niveau, on se couche avec au final un sentiment d'inachevé, comme si Valve se gardait l'idée sous le pied pour nous en resservir bientôt, contre quelques dollars de plus.

Bilan :
Difficile de dire si Portal est au final un bon jeu. Le concept est génial, et la réalisation plus que correcte. Cependant avec une durée de vie si courte, et des énigmes que l'on aurait pu espérer plus complexes, le joueur reste sur sa fin et on se demande s'il n'aurait pas été plus utile d'intégrer le portal comme une nouvelle arme d'HL2. Un peu à l'image du gravity gun tout simplement. Sans doute que Valve a déjà prévu pour la suite ;)

L'Orange Box est disponible en boîte ou en téléchargement via Steam au tarif de 49.95$. Rappelons que la box comprends : Team Fortress 2, HL2,HL2 : Ep1,
HL2 : Ep2 et Portal.







Commentaires 4 commentaires

farwarx le 11 Octobre 2007 à 21:09

Ca à l'air vraiment sympa! Vivement la prochaine lan ^^

MfPierrot le 14 Octobre 2007 à 23:37

content du test mais deçu du jeu... je pensais vraiment me prendre la tete (meme si je ne l'ai pas testé), sa me dérange de depenser 50¤ pour 2h30 de jeu... TF2 rentabilise?

Seb le 15 Octobre 2007 à 0:08

Bah pour répondre à ça faudrait que je puisse tester correctement TF2 ... et ma connexion free de MERDE m'en empêche toujours ! Saloperie

MfPierrot le 26 Octobre 2007 à 18:18

portal fini ! ! ! la fin est vaut vraiment le détour quant a la petite surprise finale, magnifique (surtout pour les fans de gordon) ! merci valve, (et black mesa^^)



.laisser un commentaire




Codes html interdits. Les liens sont convertis automatiquement.

Réalisation

Code & Design : Sébastien Cardona

Page générée en : 0.039706s