Login
blog > psykopat > [Test] Ratchet & Clank : A Crack in Time

[Test] Ratchet & Clank : A Crack in Time

Posté par : Seb - Le Lundi 23 Novembre 2009 à 09:03

Lancé sur Playstation 2 en 2002, Ratchet & Clank est un jeu d'action / plate-forme développé par Insomniac Games  (US) et édité par Sony Computer Entertainment. En 2007 le duo, composé de Ratchet le jeune lombax et Clank le petit robot, se voyait porté sur la console next-gen de Sony pour mon plus grand plaisir puisque j'ai découvert cette série à l'occasion de Ratchet & Clank : Opération Destruction. Après un second volet téléchargeable sorti un peu moins d'un an plus tard (Quest for Booty) voici le neuvième volet de la série avec Ratchet & Clank : A crack in Time.


Cette fois nos deux héros sont séparés et Ratchet doit partir à la rescousse de son ami robotique détenu par le mystérieux docteur Nefarious. Les habitués de la saga retrouveront des personnages toujours aussi soignés tant pour les premiers que pour les seconds rôles (comme cet idiot de capitaine Qwark, tellement bête qu'il en devient attachant). A la manière des précédents épisodes, ce nouvel opus vous permettra de contrôler tantôt Ratchet, tantôt Clank. Chacun ayant reçu de nouvelles aptitudes qui varient le gameplay telle les overbottes qui permettent de flotter dans les airs à toute vitesse.



Mais la principale innovation repose sur la faculté de Clank à contrôler le temps grâce à des plate-formes  de sauvegarde temporelles. Le jeu vous permet ainsi d'enregistrer un certain nombre d'actions, puis de rejouer ce "ghost" tandis que vous contrôler un second personnage. La mise en abîme de ce système (en faisant se chevaucher plusieurs enregistrement) donne lieu à des énigmes amusantes bien qu'elles restent généralement assez simple. Une bonne initiative en tout cas, qui est déjà visible dans la démo de Clank (la première disponible sur le PSN).



Au delà de ces quelques nouveautés rien de spécial puisqu'on retrouve un gameplay qui colle exactement à la lignée des précédents opus. Peut-être même un peu trop puisque j'arrive en en regretter parfois le manque d'originalité et l'absence de réelle progression technique. D'un point de vue réalisation est très proche des deux précédents volets PS3, on reconnait exactement les détails du moteur et même quelques parties de décor. La gestion de la lumière est toujours aussi limité. Les vidéos sont en revanche de toute beauté et toujours aussi efficaces pour amener un scénario plein d'intrigues. Malheureusement après une telle performance la transition vers le rendu ingame n'en est que plus dure et on regrette vraiment le manque d'effort à ce niveau.



Une nouveauté intéressante également sous plusieurs aspects, la liberté d'action dans l'espace a été largement améliorée. On retrouve même une possibilité amusante (les premières minutes en tout cas) inspirée de GTA : la radio dans le vaisseau, remplie de fausses émissions humouristiques. Le système d'amélioration des armes a aussi été retravaillé pour proposer un système plus complexe mais plus personnalisable.


Finalement, mis à part son manque d'évolution sur le plan graphique, le seul gros défaut de Ratchet & Clank : A crack in time, c'est son ambiance sonore mal maîtrisée. De nombreuses scènes de jeu sont remplies d'ambiances sonores envahissantes qui couvrent même les dialogues des PNJ, un problème qui n'aurait pas du se retrouver dans un jeu fini. Enfin le doublage de Ratchet laisse à désirer puisqu'il semblerait que deux voix différentes aient travaillé sur le personnage principal Une information à confirmer, mais la voix des vidéos et celle ingame semblent ne pas du tout correspondre.



Mis à part ces quelques couacs, Ratchet & Clank : A Crack in Time est un excellent jeu, dans la lignée des précédents il ravira les fans de la série comme les nouveaux venus. Malgrès un manque d'innovation dans la technique j'ai été ravis de retrouver les deux héros pour cette nouvelle aventure, la magie fait toujours effet.







Commentaires 3 commentaires

MfPierrot le 24 Novembre 2009 à 0:44

ouaip c'est pas comme la suite de banjo et kazooie qui n'a strictement rien a voir avec le précédent! mais bon qui ne tente rien n'a rien... en tout cas petit test sympa qui nous donne un joli aperçu et ainsi se faire une petite idée :) thx

Seb le 24 Novembre 2009 à 10:54

A votre service ;)

Je ne connais pas vraiment Banjo & Kazooie, mais peut-être que le fait d'être baladé de la Nintendo 64 vers la XBox360 (et donc édité par Microsoft) n'est pas totalement étranger à sa déformation : /

MfPierrot le 24 Novembre 2009 à 16:53

je pense aussi que ça y joue beaucoup ^^et toute ces conneries de jeu "familial" n'aide pas non plus... a ce rythme la Ezio se retrouvera sur wii ^^...



.laisser un commentaire




Codes html interdits. Les liens sont convertis automatiquement.

Réalisation

Code & Design : Sébastien Cardona

Page générée en : 0.052446s