Login
blog > makegames > Les écoles publiques de jeu vidéo en France

Les écoles publiques de jeu vidéo en France

Posté par : Seb - Le Samedi 5 Janvier 2008 à 15:18

L'ENJMIN n'en est pas à sa première parution dans les lignes de Kookyoo.net. J'avais déjà abordé le sujet voilà quelques mois après la création d'une licence pro à Montpellier qui pourrait servir d'excellent tremplin pour l'école d'Angoulême.

Nous avons même la chance depuis cette année de pouvoir compter parmi nous Dante, un étudiant de l'ENJMIN.

 

Quelques chiffres de l'ENJMIN
Si j'en reparle aujourd'hui c'est parce que Mercredi 2 Janvier 2008 la promotion de l'année dernière recevait ses diplômes. Le communiqué officiel est plutôt élogieux et encourageant .

90 % des étudiants se sont vu proposer une emploi dans l'entreprise où ils ont fait leur stage.

Le succès de l'école pousse aux investissements, aussi l'agrandissement des locaux permettrait d'acceuillir à partir de l'année prochaine non plus 90 et mais 120 étudiants. Un bon présage pour les futurs candidats ;)

Enfin d'ici à 2010 M Natkin prévoit la résidence de 20 étudiants étrangers, de 15 chercheurs, et d'une vingtaine d'ingénieurs d'un futur département par alternance. Ce qui portera les effectifs à 220.


Les infos sont disponibles sur le site : http://www.enjmin.fr

Une très bonne nouvelle qui laisse présager un bel avenir pour l'école et ses étudiants. Les portes ouvertes auront lieu le 15 Mars prochain, si vous comptez y aller faites le savoir dans les commentaires pour essayer d'organiser un co-voiturage.


Des nouvelles de Montpellier
Pour la Licence Pro "Conception d’univers vidéoludiques Jeux vidéo", Madame Emmanuelle JACQUES, responsable pédagogique, a gracieusement accepté de répondre à quelques questions. Il faut savoir que cette formation a ouvert ses portes en septembre dernier et qu'il est encore trop tôt pour voir les résultats. Cependant dans l'optique de proposer la meilleure formation possible la création d'un master de Game Designer est déjà à l'étude, ce qui serait dans la parfaite continuité de la nouvelle licence.


A noter qu'il n'est nullement impossible de postuler à cette licence même si vous avez déjà un niveau Bac +3.

 

 

Si vous rêvez de travailler un jour dans le monde du jeu vidéo, ces deux formations sont sans doute la voie rêvée vers le succès. Il existe toutefois d'autres solutions, comme SupinfoGame qui dispose aussi d'une très bonne image auprès des entreprises, ou le Campus Ubisoft à Montréal.

Je vous renvoi à cet ancien mais très complet dossier de jeuxvidéo.fr sur le sujet pour plus d'informations : http://www.jeuxvideo.com







Commentaires 4 commentaires

MfPierrot le 06 Janvier 2008 à 13:18

j'aimerais vraiment taffer la dedans mais faut partir et ça c'est encore plus difficile que de develloper mario galaxy :(

dante le 07 Janvier 2008 à 2:53

pourquoi difficile de partir ?

Invité le 23 Décembre 2010 à 16:40

Euh... tu dis parler DES écoles de jeux vidéo publiques en France mais ne parle que d'une seule (trompeur, le titre), puis tu nous balances deux autres écoles privée au pif. Quitte à faire ça, autant les mentionner toutes, non ? Parce que l'article est tout vide : creapole, isart digital, lisaa, artfx, etc. Bref, je sais que l'article remonte a un bout de temps mais quand meme !

Seb le 23 Décembre 2010 à 16:52

Je crois bien avoir mentionné dans l'article la Licence Pro de Montpellier, ou encore le Campus Ubisoft à Montréal.

Depuis il y a eu un Campus Ubisoft à Casablanca ainsi qu'une formation de niveau Licence 3 (Gamagora) ouverte à Lyon.

La plupart des écoles que tu cites n'ont pas vocation à former des professionnels du jeu vidéo, elles proposent (ou proposaient à l'époque où j'ai écrit l'article) au mieux des spécialisations assez limitées (dans le sens où elles ne se concentrent pas que sur l'aspect JV). J'imagine que si tu réagis de la sorte c'est que tu viens d'une autre école, à toi de nous la présenter si tu y tiens, ce sera avec plaisir.



.laisser un commentaire




Codes html interdits. Les liens sont convertis automatiquement.

Réalisation

Code & Design : Sébastien Cardona

Page générée en : 0.042027s